Thème wordpress

Actualisé le 23 décembre 2014 -

Choisir un thème wordpress peut paraître simple, mais c’est à la fois un choix stratégique au niveau graphique et ergonomique, mais également un pilier du point de vue technique. Alors voici un petit guide non exhaustif pour trouver votre bonheur en limitant au mieux quelques risques connus.

Comment bien choisir son thème wordpress ?

Pour bien démarrer, définissez quel est votre objectif, quels sont les contenus que vous souhaitez mettre en avant, et qui est censé les lire. En fonction de cela vous ressortirez peut-être de grandes lignes, du type : je dois mettre en avant de belles photos,  avoir un système de formulaires flexibles, un forum sexy, etc… Bien sur il est possible d’ajouter bon nombre de fonctionnalités via les plugins, mais autant prévoir de prendre un thème intégrant graphiquement au maximum ces fonctionnalités afin de conserver une cohérence graphique sans mettre la main dans le CSS.

Bref en réfléchissant en amont à votre contenu, vous aurez une idée bien plus précise de ce dont vous aurez besoin au niveau graphique et fonctionnel.

Dans le choix du thème wordpress il est vital ensuite de regarder plusieurs critères de sélections :

  • Quel site le propose ?
  • La note / notoriété
  • L’auteur
  • La dernière mise à jour
  • Le support
  • La compatibilité de version
  • Le framework

 

Aujourd’hui bon nombre de sites proposent des thèmes wordpress gratuit et payants. Premier point à vérifier, quel est ce site, est il connu pour proposer des thèmes ou est-ce simplement anecdotique, la personne le proposant a t-elle une expertise dans le domaine. Je ne dis pas qu’il faut prendre les thèmes seulement chez les sites les plus connus, mais si vous n’avez pas de regard technique sur le thème, je vous conseille de vous référer à des sites de notoriété dans le domaine (themeforest pour ne pas le citer). Après dites vous bien qu’en choisissant un thème vous bénéficierez d’un thème sans doute propre, moderne, mais en rien original, puisque bon nombre d’autres sites utiliseront sans doute le même.

Ensuite la note et la notoriété du thème sont eux-mêmes très important, c’est un bon indicateur sur les performances à différents niveaux du template. Généralement un gruyère en sécurité ou un thème buggué aura droit à un bon lot de mauvais commentaires et mauvaises notes.

L’auteur du thème bénéficiera sans doute également d’une bonne notoriété s’il a déjà réalisé des thèmes à succès, vous pouvez également vérifier tout simplement ses compétences via son profil et d’autres réalisations. Bref si quelque chose est louche, passez votre chemin.

Trois autres points également qui se rejoignent, la dernière date de mise à jour, le support disponible et la compatibilité de version. En effet même si un thème une fois réalisé est censé fonctionner, il est fréquent que des incompatibilités, des particularités techniques, ou autres surviennent. De ce fait un thème qui n’est plus mis à jour depuis 2 ans à très peu de chances de garantir une niveau de sécurité ou de stabilité pour être utilisé avec des versions récentes de WordPress. Il est également important qu’un contact soit possible directement à l’auteur, ou que celui-ci propose un forum de support afin d’assurer un éventuel suivi en cas de problème. Vous pouvez également faire appel à des professionnels pour assurer le suivi de votre installation et du thème en cas de problème.

Enfin dernier point et pas des moindres, sur quel framework s’il y a, se base le thème. Ce point peut réellement déterminer toutes les possibilités que vous aurez avec votre thème. Quelques frameworks type Gantry, 3Clicks.. proposent des UI suffisamment poussée pour que vous puissiez créer une infinité (enfin presque) de mise en page depuis l’admin. Parfois ils apparaissent sous le nom de “Page Builder”, mais peuvent être aussi sources de failles ou de complexité de gestion. Prenez donc bien garde à faire le bon choix en fonction de vos besoins et du niveau de complexité que vous êtes prêt à supporter. Accompagné à cela vous pouvez vérifier les shortcodes disponibles, kit visuels, et autres extras. Méfiez vous toutefois, plus un thème proposera de configuration, fonctionnalités, options, plus il risque d’être lourd (techniquement) et complexe.

Bref si vous n’y connaissez rien, vérifiez bien tous ces points et déboursez quelques euros sur un site de notoriété pour vous garantir fonctionnalités et stabilité. Pour les autres le champ est plus vaste, mais ces points restent une checklist qui peuvent vous éviter de vous tromper.

Bonne route et bonne chance dans vos recherches !

Commentaires

Laisser un commentaire