Réussir son référencement naturel

Actualisé le 30 octobre 2014 -

Au delà de ce titre à un peu racoleur je l’avoue, l’idée va être de vulgariser quelques clés de réussite du référencement naturel. On a déjà redéfinit ce que pouvait être le référencement naturel, maintenant passons aux actes. Google, car on va prendre le principal moteur de recherche, remet à jour régulièrement son algorithme, ce qui a un impact sur les résultats, et le don d’affoler les référenceurs. Alors certes, si on ne suit pas la bonne ligne de conduite, on peut vite être pénalisé, on dit souvent que c’est flou, que le référencement naturel c’est pas fiable, etc…Bref dans tous les cas c’est Google qui mène la barque pour le moment, et si on veut attirer du trafic qualifié sur son site e-commerce ça reste quand même un des principaux vecteurs.

Mais avant tout revenons aux bases, que fait Google.fr et pourquoi ? Google.fr vous permet de taper une requête (au sens demande), et d’y trouver des réponses. Donc en gros, si je pose une question sur Google.fr et que j’y trouve ma réponse, je retournerais sans doute de nouveau sur Google.fr car le service me paraîtra fiable, et c’est là tout leur business, être là et être dominant. Maintenant disons que leur base comprends des milliards de sites, que les internautes sont toujours plus friands de recherche, qu’ils ont de moins en moins de temps, il est évident qu’il est essentiel de qualifier cette base de donnée de sites. C’est là qu’entre en jeu l’algorithme de recherche de Google.
Et là rien de simple, imaginez vous en train de trier par taille, couleurs, poids,… chaque brindille d’herbe d’un champ de plusieurs hectares, il faut être quand même bien méthodique. Tout ça pour dire que l’algorithme n’a rien de démoniaque, tout ce qu’il souhaite c’est trouver le contenu que recherche l’internaute, ni plus, ni moins.

A partir de là il va falloir utiliser le même système de balisage/langage que Google pour que tout le monde puisse se comprendre et que le tri soit facilité. Donc dans tout cela on retrouve, les balises meta, les balises hiérarchiques, les rich snippets, etc… Il y en a bien sûr une panoplie. Ok donc on parle la même langue avec Google, mais il reste un point essentiel : le contenu. Pourquoi votre contenu devrait apparaître devant un autre, et c’est là où souvent ça coince.
Car paraphraser un concurrent, parler de la même actu que tout le monde de la même façon ou encore écrire des phrases pour rien dire, je pense que personne n’y vois d’intérêt, google non plus, et pourtant beaucoup trop de fois c’est le cas.
Google est aussi maintenant suffisamment grand pour dire : ok ton contenu est cool, mais je veux pas que mes internautes tombent sur un site lent et qui bug. Du coup leur algorithme prend aussi en compte aujourd’hui des critères de qualité de site. Au final on suit toujours la même chose, Google veut un service propre et de qualité pour conserver ses utilisateurs. Ça parait pas totalement fou non ?

Tout ça pour dire, que si vous avez un contenu pertinent, que vous respectez les normes Google, vous n’avez aucune raison de ne pas être en top liste dans les résultats de recherche.

Cela peut paraître évident, mais c’est toujours important de repartir de choses simples : mon site doit être rapide et fonctionnel, respecter les normes de Google, pour que mon contenu pertinent ne soit pas pénalisé et puisse profiter pleinement de sa notoriété.

Le point central et constant reste : le contenu de qualité qui répond à un besoin.

Donc à tous les alarmistes je dirais, oui ça va être plus compliqué d’être bien placé quand le contenu de notre site c’est du vent. Mais en même temps, c’est plutôt normal.

Si vous avez bien saisi tout cela alors vous avez compris la base essentielle pour réussir son référencement.

Alors bien sur, le combat est plus complexe que cela, Google est loin d’être un ange dans l’histoire, mais il ne faut pas avoir peur de revenir au plus simple pour dénouer le plus compliqué.

Bref. Demandez vous (objectivement) : pourquoi ma page ? Qu’est que j’ai de plus que mon concurrent? Est ce que je répond au moins a un questionnement ?

A partir de la on pourra commencer a parler de stratégie dans un prochain article.

Commentaires

Laisser un commentaire

  • CyberFufu dit:
    J'serai friand d'un peu plus de détails sur les bonnes pratiques de balisage/langage google... dans un prochain article ou autour d'une bière ?